Hegel et l’organisme végétal

  • Laurent Mérigonde

Resumo

Si la théorie hégélienne de l’organisme végétal n’est pas le sommet de sa Philosophie de la Nature, les problèmes théoriques engagés par la figure de celui-ci en tant que moment du système philosophique nous amènent à interroger deux points particulièrement cruciaux de toute Naturphilosophie : le rapport que le discours philosophique entretient avec les sciences empiriques (ici avec les sciences d’un vivant organique particulier) et la logique de la constitution des concepts proprement philosophiques des réalités naturelles (dans l’articulation des concepts d’individualité et de subjectivité).
Publicado
2002-12-01
Seção
não definida