La pensée hégélienne de l’organisme : une ontologie de la vie ?

  • Gilles Marinasse

Resumo

L’examen de la vie dans l’Encyclopédie obéit à l’idée que se fait Hegel de la philosophie de la nature : une investigation d’essence qui consiste à rendre compte de la genèse d’une nature extérieure dont on présuppose qu’elle est composée d’unités irréductibles : les « moments ». La vie représente un sommet dans la nature, ce qui se traduit, chez les organismes, par le dynamisme, l’individualisation, l’autonomisation et le caractère fondamentalement intelligible des organismes.
Publicado
2002-12-01
Seção
não definida