« L’absolu vit en nous » Pour une philosophie schellingienne de la vie

  • Emmanuel Cattin

Resumo

Dans l’héritage kantien la philosophie de Schelling peut être considérée dans sa totalité comme une philosophie de la vie : esprit ou nature, le problème central de sa pensée est celui de la vie de l’absolu, ou le concept de l’absolu vivant. En 1811-1815, la Weltalter fixt une tentative externe pour penser cette vie primitive dans l’absolu lui-même comme le temps interne ou le rythme vivant de l’Etre suprême.
Publicado
2002-12-01
Seção
não definida