L' apport de l’épistémologie de René Thom à la sémiotique

Autores

DOI:

https://doi.org/10.11606/issn.1980-4016.esse.2020.172221

Palavras-chave:

René Thom, Théorie des catastrophes, Platonisme, Philosophie de la nature, Prégnance

Resumo

La pensée épistémologique de René Thom montre deux facettes qui correspondent grossièrement à deux périodes de sa recherche scientifique : (a) un platonisme mathématique qui recherche le corrélat des structures topologiques dans la réalité des phénomènes (la période de 1965 à 1977), et (b) la critique du paradigme galiléen en physique expérimentale et la pertinence d’une philosophie de la nature appliquée à la biologie et à la sémiotique (la période de 1978 à 1990). Les deux positions peuvent être analysées d’une part en partant du livre Stabilité structurelle et morphogenèse de 1972 et de son programme d’une analyse qualitative basée sur la théorie des catastrophes (ensemble avec Christopher Zeeman), d’autre part basé sur le livre de 1988 avec la vision d’une sémiophysique et un programme qui se met à la recherche des forces qui sélectionnent et canalisent la morphogenèse du sens (et qui permettent de constituer une sémantique en linguistique et une sémiotique dynamique). L’épistémologie de Thom peut être interprétée dans le contexte de la tradition philosophique de Leibniz à Kant et Husserl. Jean Petitot explique les rapports tout en considérant la sémiotique de Greimas et les recherches cognitives en linguistique et en neuropsychologie. Ces aspects historiques sont discutés brièvement. Cet article essaie de clarifier et d’évaluer la portée épistémologique des travaux de Thom pour la sémiotique et la linguistique. Il poursuit le but non seulement de faire comprendre cette contribution au débat épistémologique, mais aussi de circonscrire le potentiel épistémologique de la pensée morphodynamique de René Thom pour la sémiotique et la linguistique.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Biografia do Autor

Wolfgang Wildgen, University of Bremen

Professeur à l‘Institut de Linguistique générale et appliquée − Université de Brême, Allemagne. Email : wildgen@uni-bremen.de

Referências

ARNOLD, V. I. Catastrophe Theory. 2e édition. Berlin : Springer, 1986.

ARNOLD, V. I.; A. Varchenko, S. Goussein-Zadé. Singularités des applications différentiables, 2e partie., Moscou : Éditions Mir, 1986.

BRANDT, Per Aage. La charpente modale du sens. Pour une sémio-linguistique morphogénétique et dynamique. Aarhus : Aarhus University Press, 1992.

BRENTANO, Franz. Aristote. Les significations de l'être. Traduit de l'allemand par P. David. Paris : Vrin (Von der mannigfachen Bedeutung des Seienden nach Aristoteles. Herder, Freiburg i. Br. 1862), 2000.

CASSIRER, Ernst. Reflections on the Concept of Group and the Theory of Perception, 1945. [Réédité dans Symbol, Myth and Culture. Essays and Lectures of Cassirer 1935-1945, éd. par D. P. Verene, New Haven, London, 1979. p. 271-291.

CHOMSKY, Noam. Syntactic Structures. Den Haag: Mouton, 1957.

HAKEN, Hermann. Synergetics. An Introduction (troisième édition). Berlin: Springer, 1983.

HUSSERL, Edmund. Die Krisis der europäischen Wissenschaften und die transzendentale Phänomenologie: Eine Einleitung in die phänomenologische Philosophie. [1954]. Hamburg: Meiner, 2012. [Traduction française: La crise des sciences européennes et la phénoménologie transcendantale. Paris : Gallimard, 1976.]

MANDELBROJT, Szolem. Pourquoi je fais des mathématiques. Cahiers du séminaire d’histoire des mathématiques, 6, 1985 [1952]. p. 47-54. En ligne: http://www.numdam.org/article/CSHM_1985__6__47_0.pdf .

MANDELBROT, Benoît B. The Fractal Geometry of Nature. New York: Freeman, 1979.

PETITOT-COCORDA, Jean. Morphogenèse du sens. Pour un schématisme de la structure. Paris : Presses universitaires de France, 1985a.

PETITOT-COCORDA, Jean. Les catastrophes de la parole. De Roman Jakobson à René Thom. Paris : Maloine, 1985b.

PETITOT, Jean (éd.). Logos et théorie des catastrophes. A partir de l'œuvre de René Thom, Genève: Editions Patiño, 1988.

PETITOT-COCORDA, Jean. Physique du Sens, Paris : Presses du CNRS, 1992.

PIAGET, Jean. Le structuralisme. Paris : PUF, 1968.

PRIGOGINE, Ilya ; STENGERS, Isabelle. La nouvelle alliance : métamorphose de la science; 2. éd, Paris, Gallimard, 2005 [1979].

SLODOWY, Peter. Platonic Solids, Kleinian Singularities, Elementary Catastrophes, and Lie Groups. In: Petitot, 1988. p. 73-98.

SIEROKA, Norman. Umgebungen. Symbolischer Konstruktivismus im Anschluss an Hermann Weyl und Fritz Medicus. Zürich : Chronos, 2010.

THOM, René. Topologie et linguistique. 1970. [ Repris dans Modèles mathématiques de la morphogenèse. Recueil de textes sur la théorie des catastrophes et ses applications. Paris : Union Générale d’Éditions, 1974, p. 81-88.]

THOM, René. Stabilité structurelle et morphogenèse. Paris : Interéditions, 1972. [Deuxième édition revue, corrigée et augmentée, 1977.]

THOM, René. Halte au hasard, silence au bruit. Le Débat, 15. 1980. p. 119-132.

THOM, René. Paraboles et catastrophes. Entretiens sur les mathématiques, la science et la philosophie. Paris : Flammarion, 1983.

THOM, René. Les chemins du sens à travers les sciences, 1986. [Repris dans Thom 1990a. p. 482-494.]

THOM, René. Esquisse d’une Sémiophysique. Paris : InterEditions, 1988.

THOM, René. Apologie du logos. Paris : Hachette, 1990a.

THOM, René. La philosophie naturelle, une quête de l’intelligible. 1990b. [In : Thom, 1990a. p. 495-504.]

THOM, René. Saillance et Prégnance. In : L’inconscient et la Science. Éd. par R. Dorey et al. Paris : Dunod, 1991. p. 64-82.

WIENER, Norbert. I Am Mathematician and Ex-Prodigy. Cambridge (Mass.): MIT Paperback series, 1956.

WILDGEN, Wolfgang. Catastrophe Theoretical Semantics. An Elaboration and Application of René Thom’s Theory. Amsterdam: Benjamins, 1982.

WILDGEN, Wolfgang, Archetypensemantik. Grundlagen für eine dynamische Semantik auf der Basis der Katastrophentheorie. [Sémantique des archétypes. Fondations d’une sémantique dynamique à la base de la théorie des catastrophes]. Narr: Tübingen (publication partielle de la thèse de 1979),1985a.

WILDGEN, Wolfgang. Dynamische Sprach- und Weltauffassungen (in ihrer Entwicklung von der Antike bis zur Gegenwart) [Conceptions dynamiques du langage et du monde (dans leur évolution depuis l’Antiquité)]. Bremen : Publications du Centre Fondements Philosophiques des Sciences, vol. 3. 1985b. En ligne: https://media.suub.uni-bremen.de/bitstream/elib/3652/1/00010029.pdf

WILDGEN, Wolfgang. Process, Image, and Meaning. A Realistic Model of the Meanings of Sentences and Narrative Texts. Amsterdam: Benjamins, 1994.

WILDGEN, Wolfgang. De la grammaire au discours. Une approche morphodynamique. Bern: Lang, 1999.

WILDGEN, Wolfgang. Chaos, Fractals and Dissipative Structures in Language. Or the End of Linguistic Structuralism. In: Gabriel Altmann et Walter A. Koch (éds.). Systems. New Paradigms for the Human Sciences. Berlin: de Gruyter, 1998. p. 596-620.

WILDGEN, Wolfgang. The Evolution of Human Languages. Scenarios, Principles, and Cultural Dynamics. Amsterdam: Benjamins, 2004.

WILDGEN, Wolfgang. Réédition de la première partie: Das dynamische Paradigma in der Linguistik [Le paradigme dynamique en linguistique], 2005. En ligne : https://www.academia.edu/5967608/Das_dynamische_Paradigma_in_der_Linguistik

WILDGEN, Wolfgang. Kognitive Grammatik. Klassische Paradigmen und neue Perspektiven [Grammaire cognitive. Paradigmes classiques et perspectives nouvelles ]. De Gruyter, Berlin, 2008. En ligne : https://books.google.de/books?id=arCbr2xXm8YC&printsec=frontcover&dq=Kognitive+Grammatik.+Klassische+Paradigmen+und+neue+Perspektiven&hl=de&ei=jYP2TMOzOce34AamyrG4Bw&sa=X&oi=book_result&ct=result#v=onepage&q&f=false

WILDGEN, Wolfgang. Die Sprachwissenschaft des 20. Jh.s: Versuch einer Bilanz, [La linguistique du XXe siècle. Essai d’un bilan]. Berlin: de Gruyter, 2010a.

WILDGEN, Wolfgang. Thom’s Theory of 'saillance' and 'prégnance' and Modern Evolutionary Linguistics. In: Wildgen, Wolfgang; Brandt, Per Aage (éds.). Semiosis and Catastrophes. René Thom's Semiotic Heritage. Bern: Lang, 2010b. p. 79-100.

WILDGEN Wolfgang. The Cultural Individuation of Human Language Capacity and the Morphogenesis of Basic Argument-Schemata. In: Sarti, Alessandro; Montanari, Federico; Galofaro, Francesco (eds.). Morphogenesis and Individuation. Lecture Notes in Morphogenesis, Berlin: Springer, 2015. p. 93-110.

WILDGEN, Wolfgang. En cas de catastrophe. Les systèmes casuels et la dynamique qualitative. Estudos Semióticos, 13 (1): 1-15, 2017. En ligne : https://www.revistas.usp.br/esse/article/download/138414/133874 .

WILDGEN, Wolfgang. Structures, Archetypes, and Symbolic Forms. Applied Mathematics in Linguistics and Semiotics. In: Alberto Peruzzi et Silvano Zipoli Caiani (éds.). Structures Mères. Semantics, Mathematics and Cognitive Sciences, Springer, Cham: 165-185, 2020. [Conférence de Florence en 2017.]

WILDGEN, Wolfgang; MOTTRON, Laurent Mottron. Dynamische Sprachtheorie. Sprachbeschreibung und Spracherklärung nach den Prinzipien der Selbstorganisation und der Morphogenese [Théorie dynamique du langage. Description et explication des faits linguistiques selon les principes de l’auto-organisation et de la morphogenèse]. Bochum: Brockmeyer, 1987.

Downloads

Publicado

2020-12-17

Como Citar

Wildgen, W. (2020). L’ apport de l’épistémologie de René Thom à la sémiotique. Estudos Semióticos, 16(3), 205-232. https://doi.org/10.11606/issn.1980-4016.esse.2020.172221