[1]
M. Lamer, “De la porosité des frontières narratives, mémorielles et spatiales dans "Jonas de Mémoire" d’Anne-Élaine Clich”e, Rev. Cria. Crít., nº 19, p. 84-94, dez. 2017.