Sémioception et narratologie sémiotique de l'anthropogenèse

Autores

  • Waldir Beividas Universidade de São Paulo; Faculdade de Filosofia, Letras e Ciências Humanas; Departamento de Linguística, Brasil

DOI:

https://doi.org/10.11606/issn.1980-4016.esse.2017.140732

Resumo

Ce texte présente deux hypothèses de travail dans le but de faire avancer la théorie sémiotique
de Greimas. Ces hypothèses ont eu origine à partir d’une thèse de « livre-docência » (habilitation), qui vient
d’être publiée en 2017. Dans cet oeuvre l’expérience théorique de radicaliser le principe de l’arbitraire du
signe, proposé par Saussure, et du principe d’immanence du langage, proposé par Hjelmslev, m’a conduit
à des suggestions théoriques dont deux occupent l’espace de ce texte : (i) Établir et défendre le concept de
« sémioception » comme opération (unique) d’appréhension du monde par l’homme : la maîtrise du vécu et de
l’expérience humaine (qu’elle soit cognitive, pragmatique ou thymique) n’est pas due à une perception directe du
monde, ni à la manière d’une énaction dont l’homme agit dans son environnement, non plus à une éventuelle
neuroception ou gestion synaptique des neurones, mais plutôt à la sémioception, en tant qu’ensemble de
catégories langagières, celles-ci dérivées de l’acte sémiologique arbitraire du signe, qui créent le monde humain
sous image et structure immanente du langage; (ii) Révéler et relever la portée « anthropogénique » de la théorie
narratologique de Greimas : devant la longue et millénaire histoire de l’hominisation, à côté du concert des
grands « récits anthropogéniques » des sciences naturelles (biologie, paléoanthropologie, primatologie, éthologie),
des récits anthropologiques et des récits phénoménologiques proposés par philosophie, il y a une place pour un
récit sémiologique ou sémiotique qui met en évidence le rôle de la narrativité langagière dans la formation de
l’imaginaire humain, dans les destins de son vécu phénoménologique (cognitive, pragmatique, thymique).

Downloads

Não há dados estatísticos.

Downloads

Publicado

2017-11-20

Como Citar

Beividas, W. (2017). Sémioception et narratologie sémiotique de l’anthropogenèse. Estudos Semióticos, 13(spe), 10-17. https://doi.org/10.11606/issn.1980-4016.esse.2017.140732

Edição

Seção

Artigos