Danse et sémiotique: après le structuralisme

Autores

  • Valeria De Luca Universidade de São Paulo; Faculdade de Filosofia, Letras e Ciências Humanas; Departamento de Linguística, Brasil

DOI:

https://doi.org/10.11606/issn.1980-4016.esse.2017.140734

Resumo

Dans cette contribution, nous souhaitons problématiser l’héritage du structuralisme à travers
l’examen de la danse en sémiotique. Les différentes conceptions sémiotiques de la danse reflètent une tension
interne au structuralisme entre les notions de forme et de structure. Ainsi, on cherchera d’abord à identifier
les problèmes spécifiques que le phénomène danse en sa globalité pose à la sémiotique. Deuxièmement, on
passera en revue certaines contributions qui diffèrent selon les critères de définition de l’objet danse et les
paramètres d’analyse. Pour chaque proposition, on essayera de montrer les points problématiques ainsi que
des connexions possibles. Finalement, l’évocation de deux propositions récentes, appartenant à des cadres
théoriques différents mais complémentaires, nous permettra d’opérer une suture nécessaire entre la forme et la
structure. Par l’imbrication de ces deux propositions, on montrera qu’une telle suture non seulement s’avère
féconde pour l’étude de la danse, mais aussi qu’elle représente le véritable héritage du structuralisme sémiotique
à l’époque actuelle.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Downloads

Publicado

2017-11-20

Como Citar

De Luca, V. (2017). Danse et sémiotique: après le structuralisme. Estudos Semióticos, 13(spe), 30-38. https://doi.org/10.11606/issn.1980-4016.esse.2017.140734

Edição

Seção

Artigos

Artigos mais lidos pelo mesmo(s) autor(es)