[1]
A. Beyaert-Geslin, “La diachronie des objets. Une créativité immanente”, Estud. Semiót., vol. 9, nº 2, p. 1-6, dez. 2013.