La présence mussétienne chez Castro Alves: une analyse du poème “A volta da primavera”

  • Marcos Vinícius Fernandes Universidade Federal do Rio Grande do Norte
  • Karina Chianca Universidade Federal da Paraíba
Palavras-chave: Romantisme, Mal du Siècle, Éros, Mélancolie.

Resumo

Ce travail a comme objectif d’étudier la présence mussétienne dans la poésie de Castro Alves. Nous allons procéder à une analyse textuelle du poème « A volta da primavera » à partir d’une épigraphe issue de « La Nuit d’Août » d’Alfred de Musset. Moyennant une étude comparatiste, nous avons observé les liens existants entre les deux écrivains qui, appartenant à des courants différents du Romantisme et à des pays distincts, se sont confondus littérairement. Bien qu’éloigné de la tendance ultra romantique, Castro Alves ne peut pas échapper aux influences de la poésie lyrique. C’est ainsi que la mélancolie qui a envahi les vers mussétiens réapparaît dans la poésie de transition de Castro Alves.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Biografia do Autor

Marcos Vinícius Fernandes, Universidade Federal do Rio Grande do Norte
Mestrando da Universidade Federal do Rio Grande do Norte (UFRN).
Karina Chianca, Universidade Federal da Paraíba
Professora Doutora da Universidade Federal da Paraíba (UFPB).
Publicado
2012-05-11
Como Citar
Fernandes, M., & Chianca, K. (2012). La présence mussétienne chez Castro Alves: une analyse du poème “A volta da primavera”. Non Plus, 1(1), 58-72. https://doi.org/10.11606/issn.2316-3976.v1i1p58-72
Edição
Seção
ESTUDOS LITERÁRIOS