30ème édition: Dossier thématique

2018-10-31

Présentation

 

La croissance académique du domaine de la communication organisationnelle (CO) en Amérique latine au cours des dernières décennies témoigne de la maturité du champ (Kaplun, 2012, Vásquez et Marroquin, 2016, Vásquez, Marroquin et Angel, sous presse) et, en même temps, nous invite à nous interroger sur l'existence d'une ou de plusieurs perspectives latino-américaines de la communication organisationnelle. Cette question inspire cet appel à communication, dit-appel par lequel nous vous proposons d’entendre nos voix afin d'identifier les visions du champ émergeant de la CO selon la spécificité de nos contextes latino-américains. Ce questionnement compte sur la trajectoire et la validité autant de la discipline de la communication que de certains des sous-champs qui la nourrissent. En 1999, Marques de Melo faisait référence à une école de communication latino-américaine. Selon l'auteur, cette tradition se distingue par la nature hybride et métissée de la recherche qui se dégage du “croisement des traditions européennes, des héritages méso-sud-américains (pré - et post-colombienne), des coutumes africaines, des innovations  de matrices américaines modernes, en plus de nombreuses contributions faites par les différents groupes ethniques” (1999, p 3). En 2015, Bolaño, Crovi Druetta et Cimadevilla coordonnent un livre présentant la contribution de l'Amérique latine dans le domaine de la communication à partir du rôle fondamental joué par ALAIC. Dans les  sous-domaines de la communication organisationnelle et des relations publiques, la contribution d’une perspective latino-américaine a été abordée par plusieurs auteurs (Ayala Soliz, 2011; Krohling Peruzzo, 2009, Krohling KUNSCH, 2011, MOLLEDA, 2000, Vasquez et Marroquin, 2016) qui convergent vers l’argument selon lequel une vision latino-américaine, bien qu’en développement, met l'accent sur le caractère appliqué et pragmatique du domaine, ainsi que sur l'engagement en faveur du changement social.

 

Compte tenu de ce débat académique ce dossier thématique propose un espace de dialogue pour construire une vision commune de ce que nous pensons est le domaine de la communication organisationnelle selon la spécificité de notre contexte latino-américain.

 

Axes thématiques

 

Le numéro spécial sera structuré autour des axes thématiques suivants, qui à leur tour proposent des pistes de réflexion plus spécifiques.

               

Axe I: Contributions théoriques latino-américaines en communication organisationnelle (CO)

 

Dans ce domaine, nous pouvons identifier trois volets à explorer: d'une part, la récupération et valorisation des approches théoriques indigènes passées et contemporaines de la CO, qui parfois ont été confinés dans leur pays d'origine et ne font donc pas parties des connaissances générales de la communauté académique. Dans ce volet, il est également intéressant d’aborder les approches métisses (Marques de Melo, 1999), c’est-à-dire celles qui articulent des éléments étrangers avec des éléments indigènes. D'autre part, il importe d'explorer la relation existant entre la tradition théorique latino-américaine en communication et les approches théoriques de la communication organisationnelle. Et enfin, nous proposons de réfléchir à la place qu’ont ou pourraient avoir certaines approches latino-américaines contemporaines dans le domaine de la CO, comme le féminisme communautaire, le virage décolonial, entre autres.

 

Axe II: Recherche en communication organisationnelle en Amérique latine

Il existe plusieurs études qui, grâce à l'examen de la littérature, documentent la recherche menée dans ce domaine, et qui ont été publié sous forme de thèse (Orjuela, 2015), communications dans des colloques (Guillen et Espinosa, 2014) et articles scientifiques (Angel, 2011, Angel, Marroquín et Vásquez, 2017, Vásquez, Marroquín et Angel, 2018). Dans cet axe thématique, nous proposons d’identifier les nouvelles tendances de la CO, celles qui n’ont pas encore été cartographiées et qui représentent des avenues peu fréquentées sur le terrain.

 

Axe III: Particularités de l'environnement latino-américain et ses implications pour l'étude, l'enseignement et l'exercice de la communication organisationnelle

Cet axe propose d’explorer les environnements latino-américains (organisationnel, académique, sociopolitique) dans lequel nous évoluons et de questionner la manière dont les spécificités de ces espaces répercutent sur le développement du champ de la CO dans le domaine académique (enseignement et de recherche), ainsi que professionnel. Il est intéressant, par exemple, d'explorer les caractéristiques des organisations que nous étudions (Krohling Peruzzo, 2009) et leurs besoins.

 

Axe IV: Communication organisationnelle et autres dénominations: Que comprend-on en Amérique latine par le terme communication organisationnelle?

Dans toute l'Amérique latine, il existe diverses manières dont nous nous référons à l'étude des processus de communication qui constituent et soutiennent les organisations au quotidien et au fil du temps: CO, communication d’entreprise, corporate, institutionnelle, stratégique. À son tour, la CO coexiste avec les relations publiques (voir Organicom, numéro spécial 2009) de différentes manières dans chaque pays. Cet axe aborde les différentes dénominations du domaine de la CO en tenant compte de la situation géographique, ainsi que de l’articulation de la CO avec les relations publiques, afin d'identifier les points de rencontre et de désaccord.

 

A propos d'Organicom

Il s'agit d'une revue trimestrielle qui comprend des articles, des témoignages, des critiques, des interviews et des recherches de spécialistes visant à enrichir les discussions dans les domaines des relations publiques (RP) et de la communication organisationnelle (CO). Dans chaque numéro, la revue publie un dossier thématique. Les publications sont en général des résultats de recherches universitaires présentées dans une langue accessible à la société.

 

Processus d'évaluation

Les propositions d'articles suivront un processus d'évaluation par les pairs. Les textes sont évalués selon des critères de qualité, de méthodologie et d’alignement aux objectifs et aux normes établis dans les normes de publication de la revue. Organicom demande deux avis favorables pour permettre la publication du texte. Les évaluateurs seront nommés selon la ligne de recherche et le thème développé par l'auteur. Tous les auteurs recevront des informations détaillées sur le processus d'évaluation de leurs textes, qui pourront être acceptés, acceptés avec des commentaires (modifications ou compléments) ou rejetés.

 

Consignes de publication

Pour ce numéro spécial, nous recevons des articles non publiés et/ou des résultats de recherche.

Longueur: Maximum 5 000 mots, références bibliographiques comprises.

Citation: Chaque article doit inclure des citations d'au moins 3 publications latino-américaines (dans le cadre des pays d'Amérique latine, le Brésil est inclus), à savoir: magazines, livres, mémoires ou chapitres de livres; qui devrait provenir de différents pays.

 

Structure minimale requise:

  • Titre: maximum 15 mots;
  • Résumé: maximum 80 mots; plus cinq mots clés;
  • Introduction
  • Référence théorique;
  • Méthodologie;
  • Les résultats;
  • Discussion et conclusions;

 

Langues: Les textes seront reçus en portugais, espagnol, anglais et français.

 

Pour plus d'informations sur les règles de publication: https://www.revistas.usp.br/organicom/about/submissions

 

Dépôt de proposition d'article:

La date limite pour soumettre une proposition d'article est le 15 Janvier 2019.

Pour déposer une proposition, vous devez d'abord vous enregistrer sur la plate-forme Web Organicom: http://www.revistas.usp.br/organicom/user/register

 

 

Calendrier

 

 Imagem1.jpg

 

Références:

 

Ayala Soliz, M. (2011). Relaciones Públicas y su concreción teórica y funcional -análisis del ámbito latinoamericano. Universidad de San Martín de Porres.

 

Bolaño, C., Crovi Druetta, D., y Cimadevilla, G. (2015). La contribución de América Latina al campo de la comunicación: Historia, enfoques teóricos, epistemológicos y tendencias de la investigación. Prometeo Libros.

 

Kunsch, M. M. K. (2011). Comunicação Organizacional e Relações Públicas: Perspectivas dos estudos Latino-Americanos. Revista Internacional de Relaciones Públicas, I(1), 69–96.

 

Krohling Peruzzo, C. M. (2009). Organizational Communication in the Third Sector: An alternative perspective. Management Communication Quarterly, 22(4), 663–670.

 

Marques de Melo, J. (1999). Paradigmas de escuelas latinoamericanas de comunicación. Revista Latina de Comunicación Social, 19, 1–8.

 

Molleda, J. C. (2000). International Paradigms: the Latin American School of Public Relations. Journalism Studies, 2(4), 513–530.

 

Vásquez, C., y Marroquín Velásquez, L. (2016). Introduction Special Forum: Organizational Communication in Spanish-Speaking Countries. Management Communication Quarterly, 30(2), 245–248.

 

Vásquez Donoso, C., Marroquín Velásquez, L., & Angel Botero, A. (2018). In Search of a Latin American Approach to Organizational Communication: A Critical Review of Scholarship (2010–2014). Communication Theory, 28 (2): 155–179, https://doi.org/10.1093/ct/qtx010.