La metaphore est-elle la marque de l’insuffisance de l’esprit?

  • Isabelle Oliveira Université Paris 3, Sorbonne Nouvelle
Palavras-chave: Métaphore, référence, heuristique, terminologie.

Resumo

L’une des caractéristiques les plus communément reconnues à la discipline de la terminologie est sa conceptualité. Au contraire de l’opinion émise sur la métaphore, la
terminologie s’efforce de travailler à partir de notions précises dont le sens doit être délimité et l’articulation à d’autres notions explicitée afin de bannir les ambiguïtés et les fausses évidences qu’elles véhiculent. Elle se distingue aussi du texte poétique caractérisé en particulier
par la richesse des images et le jeu sur les signifiants. On comprend dès lors pourquoi la métaphore apparaît de prime abord comme une ennemie du champ de la terminologie qu’il
faudrait bannir à tout prix. Cette figure de rhétorique consistant en un transport de sens risque à tout moment de rendre inopérant l’effort d’univocité et de rigueur du travail du
terminologue. Mais la métaphore n’est pourtant pas absente des textes de spécialité. Il faut dès lors se demander si cette présence est « accidentelle”, contingente, ou si elle est
incontournable et signifiante. Pour cela, il nous faudra étudier à la fois la place de la métaphore dans le texte de spécialité, et le discours des scientifiques portant sur elle. Mais une telle
démarche nous laisse prisonnier de la dichotomie entre concept et métaphore et masque peutêtre
une parenté inaperçue entre eux. Si le concept est habité par la métaphore, qu’en est-il du discours de spécialité? N’est-il pas réduit à n’être qu’un vaste poème qui ne s’avouerait pas
comme tel? Est-elle seulement une figure de style ou aurait-elle un impact qui outrepasseraitsa modeste fonction discursive ? Il semble bien, même si le débat sur la métaphore et son usage est loin d’être clos. Notre théorie s’inscrit plutôt dans le sens d’une réévaluation du
sens, d’une extension toujours plus grande de l’impact de ce trope qui, plus qu’une simple finalité esthétique, aurait une visée pratique et heuristique.
Publicado
2010-12-04
Como Citar
Oliveira, I. (2010). La metaphore est-elle la marque de l’insuffisance de l’esprit?. Filologia E Linguística Portuguesa, 12(2), 203-210. https://doi.org/10.11606/issn.2176-9419.v12i2p203-210
Seção
Artigos